Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est un budget beaucoup plus important qu’il n’y parait. Bien évidemment, on manipule de gros chiffres pour l’achat d’un bien immobilier mais il ne faut jamais négliger les économies que l’on pourrait faire, d’autant qu’elles peuvent se montrer significatives.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur, précisément ?

L’assurance emprunteur est un dispositif qui permet de couvrir le risque de défaut de remboursement qui pourrait arriver en cas de sinistre grave : maladie grave, décès de l’emprunteur, insolvabilité par exemple. Dans ces cas de figure, l’emprunteur n’est pas en mesure d’honorer ses engagements. C’est donc la compagnie d’assurance, dans le cadre des conditions définies au contrat, qui prend le relais pour honorer les échéances du prêt immobilier. Cette assurance est bien souvent exigée car elle sécurise la banque prêteuse qu’elle retrouvera ses fonds, et les intérêts négociés dans le cadre de l’accord de prêt. De la souplesse s’est insérée dans la législation sur la question des assurances de prêt immobilier depuis une dizaine d’années. il est donc possible aujourd’hui de faire plus facilement jouer la concurrence sur ce sujet, comme sur le prêt immobilier lui-même.

Lire plus : http://www.famille-econome.com/sante-6-astuces-reduire-frais/

Les offres des banques sont à challenger !

Lorsque vous discutez le prêt immobilier avec des établissements bancaires, il est fort à parier qu’ils vo t vous proposer, conjointement à l’offre de prêt, l’assurance « maison » qui va avec. C’était il y a peu encore bien souvent incontournable, les banques exigeant parfois que l’on contracte auprès d’elle l’assurance, si l’on avait signé l’offre de prêt. Les assouplissements de la législation en la matière permettent aujourd’hui de changer d’assureur de façon beaucoup plus fluide, ce qui fait que cette pression faite par les banques est devenue inutile. Elles continuent toutefois d’essayer parfois de vendre des assurances parfois trip chères par rapport à ce qui se fait sur le marché. Il est vrai que la concurrence a été relancée sur le sujet.

L’intérêt de faire appel à un courtier en assurance

Plutôt que de s’adresser seulement à des agences bancaires, beaucoup de particuliers s’aient d’un courtier pour obtenir de bonnes conditions de prêt pour leur projet immobilier. La donne est exactement la même pour ce qui concerne l’assurance du prêt. Des courtiers spécialisés peuvent proposer aux particuliers des contrats adaptés à leur besoin, personnalisés et bénéficiant des meilleures conditions tarifaires du moment. Ces courtiers font profiter de leurs contacts auprès des centrales d’assureurs pour offrir les meilleurs taux. Ils vont également pouvoir conseiller leur client sur les conditions qui s’adapteraient le mieux à leur situation personnelle.

Contrairement à ce que l’on pense parfois, le client n’a pas à rémunérer le courtier en sortant un euro de sa poche : il est rémunéré directement par la banque avec laquelle son client signera au titre de son rôle d’apporteur d’affaires ; Ce dispositif ne fait que des gagnants, l’institution bancaire ayant vu un client la rejoindre, le courtier ayant pu percevoir une commission et le client bénéficiant d’excellentes conditions tarifaires, après la comparaison des offres menées par son courtier. C’est un grand gain de temps pour le client qui a déjà beaucoup de choses à faire, tout particulièrement au moment de boucler son dossier de prêt, car il a en général déjà signé un compromis de vente. Il faut laisser faire les professionnels !

Même si le taux du prêt immobilier focalise souvent l’attention des emprunteurs, il ne faut pas oublier les autres postes de dépenses liés à un prêt immobilier et le cout de l’assurance est loin d’être minime. Grace à une recherche bien menée, on peut trouver d’excellentes conditions tarifaires, en profitant de l’assouplissement de la législation qui a clairement dans le sens des emprunteurs pour leur redonner la main.